https://www.accessnow.org:443/benin-tchad-elections-keepiton/
KeepItOn Election shutdown handbook header image

Internet est un outil pour la démocratie, le Bénin et le Tchad doivent #KeepItOn pendant les élections

Read in English.

En 2019, le gouvernement du Bénin a rejoint la liste croissante des gouvernements qui transforme en armes les coupures d’Internet pendant les élections. Au Tchad, les autorités ont bloqué l’accès aux plateformes sociales – notamment WhatsApp, Twitter, Facebook, Instagram et YouTube – pendant 472 jours étonnants entre 2018 et 2019. 

Les deux nations ont une histoire de perturber l’accès à l’internet pendant des événements nationaux importants. Les deux nations se rendent aux urnes pour les élections présidentielle ce weekend, le 11 Avril. Access Now et la coalition #KeepItOn appelle les autorités de s’assurer que l’internet est ouvert et accessible pendant les élections au Bénin et au Tchad

“Internet est un outil pour la démocratie, pas une menace pour elle,” a déclaré Felicia Anthonio, Campaigner et #KeepItOn Lead ches Access Now. “La coalition #KeepItOn coalition implore les autorités du Bénin et du Tchad à ne pas répéter les erreurs du passé et à protéger l’accès à internet tout au long des élections présidentielles.” 

Le maintien de l’accès à internet – y compris les plateformes de médias sociaux – contribuera à favoriser la transparence électorale et à promouvoir la participation des citoyens. La coalition appelle les gouvernements béninois et tchadien à:

  • Assurer publiquement au peuple de la République du Bénin et du Tchad qu’internet, y compris les médias sociaux et autres plates-formes de communication numérique, resteront ouvert, accessible, inclusif et sécurisé au Bénin tout au long de l’élection et par la suite;
  • Ordonner aux fournisseurs de services Internet opérant dans les deux pays de fournir à tous, un accès Internet de haute qualité, sécurisé et illimité pendant toute la période électorale et par la suite; et
  • Ordonner aux fournisseurs de services internet opérant dans les pays, d’informer les internautes de toute perturbation potentielle et de prendre toutes les mesures raisonnables pour corriger toute perturbation identifiée susceptible d’avoir un impact sur la qualité du service qu’ils reçoivent.

En 2019, les autorités béninoises ont commencé par bloquer les plateformes de médias sociaux – notamment WhatsApp, Facebook, Twitter, Telegram et Instagram – le jour des élections législatives. Ils sont rapidement passés au blocage des réseaux privés virtuels (VPN), puis, avant la fin de la journée, ont entièrement coupé l’accès à internet.

Lisez les lettres ouvertes du Bénin et du Tchad.

Rejoignez le combat pour #KeepItOn. Découvrez quelles élections sont la coalition #KeepItOn remarque en 2021.

Help keep the internet open and secure

Subscribe to our action alerts and weekly newsletter
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Your info is secure with us.