https://www.accessnow.org:443/le-congo-doit-garder-le-pays-connecte/
election internet shutdowns

Le Congo ne doit pas répéter la censure durant cette élection: gardez le pays connecté

Read in English.

Les autorités de la République du Congo doivent garder internet ouvert, accessible et sécurisé pendant toute la période de l’élection présidentielle de 2021, prévue le 17 mars (électeurs militaires) et le 21 mars (électeurs civils). Access Now et la coalition #KeepItOn demandent aux autorités de ne pas répéter les actions contraires à l’éthique qui ont bloqué l’accès à l’information et aux canaux de communication pendant que des millions de personnes se rendaient  aux urnes en 2016.

«Des nations à travers l’Afrique et dans le monde coupent intentionnellement internet lorsque les populations en ont le plus besoin – pendant les élections et les événements nationaux importants. Durant cette élection, nous exhortons la République du Congo à #KeepItOn», déclare la coalition dans une lettre ouverte.

«Ils l’ont déjà fait, mais nous appelons le gouvernement de la République du Congo à ne plus recommencer – pour cette élection présidentielle, gardez Internet accessible», a déclaré Felicia Anthonio, Campaigner et #KeepItOn Lead chez Access Now. «Nous voyons les coupures d’internet utilisées à travers l’Afrique comme un outil incontournable pour garder les populations sous contrôle. La coalition #KeepItOn continuera à s’engager activement avec les gouvernements et les principaux acteurs pendant les élections pour réitérer les dommages causés aux démocraties par les coupures d’internet et exhorter ceux qui sont au pouvoir à garder l’accès à internet ouvert à tout moment. “

Les autorités devraient tirer parti du rôle vital que jouent l’internet et les outils de communication numériques pour faciliter la participation des citoyens aux processus électoraux en garantissant l’accès à ces plates-formes.

Access Now, AfricTivistes, Freedom House, et 48 autres organisations appellent les autorités de la République du Congo à mettre en œuvre les recommandations suivantes pour garantir des élections transparentes et participatives:

  • Assurer publiquement au peuple de la République du Congo que l’internet, y compris les réseaux sociaux et autres plates-formes de communication numérique, resteront ouverts, accessibles, inclusifs et sécurisés à travers le Congo tout au long de l’élection et par la suite;
  • Ordonner aux fournisseurs de services internet opérant dans le pays de fournir à tous un accès internet de haute qualité, sécurisé et illimité pendant toute la période électorale et par la suite; et
  • Ordonner aux fournisseurs de services internet opérant dans le pays d’informer les internautes de toute perturbation potentielle et de prendre toutes les mesures raisonnables pour corriger toute perturbation identifiée susceptible d’avoir un impact sur la qualité du service qu’ils reçoivent

Il y a deux dates d’élection en 2021, comme annoncé par la commission électorale de la République du Congo, les forces de défense et de sécurité se rendant aux urnes le 17 mars, leur permettant de «se consacrer à la sécurisation du processus de vote» le 21 mars lorsque le reste de la population votera.

En 2016, les autorités ont coupé accès à l’internet pendant l’élection présidentielle pour, prétendument, arrêter la publication ‘illégale’ des résultats.

Lisez la lettre ouverte ici.

Help keep the internet open and secure

Subscribe to our action alerts and weekly newsletter
  • Hidden
  • Hidden
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Your info is secure with us.